Des entrepreneurs togolais font du vin à partir de l’ananas et de l’hibiscus

Un trio d’entrepreneurs togolais a trouvé le moyen d’obtenir du vin blanc ou rouge à partir de l’ananas et de l’hibiscus. Leur projet vise à apporter une valeur ajoutée au secteur de la transformation agricole au Togo.

Au Togo, Désiré, René et Narcisse, diplômés de l’Ecole supérieure des techniques biologiques et alimentaires de l’université de Lomé et de l’Institut national de formation agricole de Tové, ont mis au point un procédé permettant d’obtenir du vin à partir de l’ananas et de l’hibiscus. Leur entreprise baptisée Renatus vise à apporter une valeur ajoutée au secteur de la transformation agricole au Togo.

Le procédé consiste à nettoyer les matières premières et à les découper pour en extraire le jus. Ce dernier fermente ensuite pendant des semaines, avant l’étape du soutirage au cours de laquelle le vin est séparé des résidus qui se déposent au fond. Le vin d’ananas et le vin d’hibiscus ainsi obtenus sont conditionnés et commercialisés sous la marque « Jour et Nuit ».

Dans le Plan National de Développement (PND) lancé par le gouvernement togolais en 2019, une grande importance est accordée à la transformation dans le secteur agricole, qui contribue pour plus de 38% au PIB national et occupe 70% de la population active. À ce titre, les innovations comme celle de ces entrepreneurs contribuent à soutenir les efforts engagés pour le développement socioéconomique du pays.

Fondée en 2019, Renatus a déjà transformé 2 tonnes d’ananas pour 4 mille bouteilles de vin écoulées sur le marché local, selon les chiffres fournis par les entrepreneurs aux médias locaux. Ils espèrent à présent passer de l’étape artisanale à celle industrielle afin de développer leur entreprise.

📝 Source : Agence Ecofin

Partager ce contenu sur :